18 février 2019, 10:17 -

50 Cent et la NYPD, une histoire d’amour qui dure

Un officier de la police de New York a été mis en examen pour avoir dit à ses collègues de tirer sur 50 Cent « à vue ». L’officier de police, Emanuel Gonzalez, aurait dit ça à ses collègues lors d’un match de boxe en juin dernier, auquel 50 devait se trouver. Les deux hommes connaissent déjà des frictions, puisque Gonzalez est en ce moment en train de s’attaquer au propriétaire d’un club de New York très fréquenté par 50. « Tirez-lui dessus à vue » a donc déclaré Emanuel Gonzalez, avant de dire plus tard qu’il s’agissait d’une blague.

Un style d’humour qui ne plaît pas du tout à 50 Cent ni à son équipe, qui sont déjà en train d’examiner les possibilités qui s’offrent à eux dans ce litige. Un représentant de 50 a déclaré : « Mr Jackson (50 Cent) prend cette menace très au sérieux, et consulte son équipe pour connaître les options qui s’offrent à lui juridiquement. Il n’est pas au courant d’une quelconque annonce faite par la NYPD s’il y avait vraiment besoin de l’arrêter, et prend très au sérieux le fait que Mr. Gonzalez porte encore un badge et un pistolet. »

Le rappeur a posté une photo de l’officier de police sur instagram, en disant « Cet homme est Emanuel Gonzalez, commandant de la 72ème. Il pense qu’il a un problème avec moi, alors il envoie ses gens sur moi pour me faire. New York n’est pas sûre. #GangsterAvecUnBadge« .