14 février 2020, 13:37 -

Ça y est, l’intelligence artificielle est en passe de dépasser l’homme. Après les calculs complexes et les prévisions météo, l’IA s’attaque au rap avec une version 2.0 de Travis Scott.

L’entreprise créative innovante space150 vient de présenter son dernier projet. Un son imaginaire de Travis Scott nommé Jack Park Canny Dope Man, créé uniquement grâce à une intelligence artificielle ayant compilé la discographie du rappeur de Houston. Des lyrics à la mélodie, et même jusqu’au ad-libs, tout dans ce banger a été généré grâce à la technologie du « Deep Learning« , la machine ayant étudié finement les morceaux de Travis pendant plus de deux semaines. Le résultat : un banger à la ressemblance troublante autant dans les ad-libs que dans les mélodies, car les textes n’ont aucun sens. Le tout est accompagné d’un joli clip toujours dans les codes du créateur d’AstroWorld, une touche de morphing en plus.