9 août 2017, 10:44 -

Ces deux dernières semaines, Usher a dû faire face à de nombreuses plaintes concernant son état de santé. Le chanteur est accusé par quatre femmes et un homme d’avoir eu des relations sexuelles sans protection alors qu’il était au courant qu’il est atteint d’un l’herpès génital incurable et sexuellement transmissible. 

Selon les enquêtes de TMZ, l’une de ses accusatrices a in comportement suspect. Lundi 7 août, Quantasia Sharpton donnait une conférence de presse au côté de son avocate, Lisa Bloom, pour révéler publiquement qu’elle attaquait en justice la star de 38 ans. Un homme et une femme ont également porté plainte contre le chanteur. Ces derniers, également représentés par Lisa Bloom, ont souhaité garder l’anonymat. 

Lors de la conférence de presse, Quantasia Sharpton a ainsi expliqué qu’elle avait été testée négatif à l’herpès, mais qu’elle souhaitait se montrer aux yeux du monde entier pour que la justice force Usher à assumer sa maladie. Toutefois, il semblerait que la jeune femme de 21 ans, qui est une fan inconditionnelle d’Usher, manipule les médias.

#PressPlay Aye #Usher like his ladies #BBW ??? via: @ratchetv_

A post shared by The Shade Room (@theshaderoom) on

En effet, TMZ rapporte des captures d’écran de Quantasia qui se fait appeler « Angel Valentino » sur Facebook, Twitter et Instagram, avait écrit : « Je profite de mes dernières heures en tant que fille normale ». Elle avait également déclaré avoir besoin d’argent.

Selon le site Heavy, elle avait prétendu il y a plusieurs mois que le chanteur August Alsina était le père de son fils. Elle avait également lancé une rumeur selon laquelle elle était la mère de jumeaux, bien que l’existence des enfants n’ait jamais eu lieu.

Cette jeune femme n’est pas crédible selon les médias. 

De plus, l’assurance maladie d’Usher a déclaré qu’elle ne dédommagerait pas le chanteur s’il avait réellement exposé des personnes à l’herpès. Si le chanteur est vraiment coupable, il risque gros…

Usher ne s’est toujours pas exprimé sur cette affaire qui ternit dangereusement son image.

A.M.S.B