10 mai 2019, 12:04 -

L’heure de tirer sa révérence. 

Libéré il y a quelques mois de son contrat avec l’Olympiakos (Grèce), Yaya Touré a décidé de définitivement raccrocher les crampons. C’est son représentant, Dimitry Seluk, qui vient d’annoncer la nouvelle : « Je le dis pour la première fois : Yaya a décidé de mettre fin à sa carrière de champion. (…) La carrière de Yaya a été magnifique et il n’est pas un mendiant prêt à tout pour l’argent ».

Il ajoute que l’ex-international ivoirien (99 sélections) compte maintenant s’orienter vers une carrière d’entraîneur :« Yaya a déjà reçu une licence et à partir du mois de juin de cette année, il peut travailler comme second entraîneur dans n’importe quelle équipe. Je pense que l’expérience, les compétences et le professionnalisme d’une personne telle que Yaya seront en demande dans de nombreux pays du monde ».

Seluk ne doute pas de la capacité de l’ancienne star de Manchester City à devenir un futur grand entraîneur. Des clubs seraient même déjà prêts à lui faire confiance :« Oui, il y a des offres. Il y a des options en Russie et en Ukraine. Yaya a récemment organisé une masterclass au Dynamo Kiev, et tout le monde a été ravi.

Confiant des capacités de son poulain, il est persuadé qu’il deviendra d’ici peu de temps un entraîneur respecté : « Je suis sûr que deux ans après l’obtention de la licence d’entraîneur professionnel, Yaya dirigera l’un des clubs les plus sérieux et réalisera de grandes choses en tant qu’entraîneur. Yaya atteindra des sommets encore supérieurs à ceux qu’il a connus en tant que joueur. Il n’y a pas d’entraîneurs africains dans la Premier League anglaise ». C’est ce qu’on appelle savoir rebondir très vite.

Passé notamment par l’AS Monaco, le FC Barcelone et Manchester City, l’Ivoirien pourra se vanter d’avoir acquis dans sa carrière un très beau palmarès : une Ligue des Champions, une CAN, une Supercoupe d’Europe, une Coupe du Monde des Clubs ainsi que trois titres de champions d’Angleterre et deux d’Espagne.

Chapeau, l’artiste.