21 novembre 2017, 12:46 -

Au cours d’une interview, celle qui s’est fait connaître après le scandale concernant l’équipe de France parle de son passé de prostituée. 7 ans après avoir fait le buzz, la jeune femme devenue mannequin se confie, sans tabou, auprès du magazine Antidote.

Zahia, qui était mineure à l’époque des faits, révèle : « je ne pense pas que ce soit la pute la coupable ». 
La jeune femme révèle qu’elle a débarqué à 10 ans dans la capitale : « Je suis arrivée (…) avec ma mère et mon petit frère. Elle avait divorcé de mon père… (…) On n’avait pas de maison, on ne savait pas où on allait vivre. (…) Et tous mes rêves, tout ce que je voulais faire depuis toute petite, je savais que ça n’allait plus être possible. Il fallait que je trouve une autre solution ».

Zahia raconte que son choix de carrière est arrivé presque comme une évidence. Elle assure ainsi : « Toutes les filles de mon âge avaient un petit copain, elles étaient amoureuses pendant un mois, puis elles étaient tristes, puis elles changeaient, puis elles avaient un nouveau petit copain et refaisaient la même chose… Je me suis dit, autant avoir des relations sexuelles et gagner quelque chose en retour. Je trouvais ça plus excitant. (…) J’étais jeune et je voulais avoir des relations sexuelles. Je ne voulais pas rester vierge. Et puis je me suis dit : j’ai quoi comme possibilités ?« 

Zahia a tourné la page depuis. Néanmoins, elle dédramatise son expérience : « On me traitait de pute très jeune déjà », dit-elle avant de conclure : « C’était bien à faire dans la jeunesse. C’était intéressant, c’était amusant ».